Séminaire "Engagement et recherches", les mercredis (avril et mai 2017), 12h-18h, salle B237, Paris8

Séminaire organisé dans le cadre du séminaire "Vers une anthropologie critique ?", département d’études de genre, Paris8/LEGS

 

 

PDF - 320.9 ko

Ce séminaire souhaite interroger les liens entre engagement politique et recherches en sciences humaines et sociales. Les connaissances produites en anthropologie et au sein des SHS peuvent-elles servir à un changement social émancipatoire, à quelles conditions et dans quelles limites ? Quels liens nos savoirs entretiennent-ils avec les mouvements militants ? Comment ces liens complexes se déploient-ils lors des choix de sujet, pendant l’enquête et lors de la publication de la recherche ? À quels enjeux, potentiellement conflictuels, nous affrontons-nous lorsque nous nous engageons dans des sciences critiques ? C’est de cet ensemble – non exhaustif – de questions dont nous allons débattre.

Organisé par les étudiant-e-s du cours « Vers une anthropologie critique ? » et coordonné par Hélène Nicolas, Département études de genre.

 

5 avril 2017

Alain Giami (directeur de recherche en SHS, INSERM, Université Paris-Sarclay) : « Construire une recherche en partenariat avec la population concernée : santé et citoyenneté des personnes trans »

 

19 avril 2017

Marjorie Gerbier-Aublanc (socio-anthropologue, LAUM/IIAC, EHESS) : « Quand l’enquête de terrain suscite l’indignation de l’ethnologue : des enjeux d’une anthropologie critique aux responsabilités de l’intellectuelle »

Karine Espineira (Post-doctorante en études de genre à l’Université Paris 8, LEGS, et Université de Nice Sophia Antipolis, LIRCES) : « Recherche et engagement politique : des savoirs-situés en tension ? »

 

26 avril 2017

Jules Falquet (sociologue, Paris 7 Diderot, CEDREF-LCSP) : « L’éthique de la recherche sur les mouvements sociaux : réflexions féministes »

Assia Zaino (historienne, auteure du livre « Des Hommes entre les murs ») : « Enquêter en Palestine : entre recherche et engagement »

 

3 mai 2017

Nelly Quemener (Université Sorbonne Nouvelle, IRMECCEN) : « Critique queer et représentations médiatiques »

Cagla Aykac (sociologue, collaboratrice à l’Université de Genève et de Lausanne) : « Sur l’impossibilité de la neutralité »

Manuella Salcedo (docteure en sociologie, EHESS, IRIS) : « Affection de la chercheuse, émotions du terrain. Enquête auprès des couples binationaux de même sexe et de sexe différent »

 

Séminaire ouvert à toutes et tous

Université Paris8-Vincennes, 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis,

Arrêt Saint-Denis Université, Ligne de métro 13